<<

2013

1307 - Rénovation intérieure d'une ancienne ferme et agrandissement par la transformation de la grange à Troinex - Genève

Située en plein cœur de Troinex, au pied du Salève, sur une parcelle au bord d'une petite rivière, cette ancienne ferme a été entièrement rénovée et agrandie par la transformation de la grange en zone habitable.
La ferme d'origine était coupée en deux, avec la partie habitable existante, côté jardin et la grange et écuries, côté rue. Une ancienne extension avait été ajoutée sur le pignon Est. Elle abritait une véranda et une galerie ouverte, qui faisait office de couvert pour l'entrée de la maison et l'escalier en pierre donnant accès au 1er étage. Le grand volume de la grange était composé de plusieurs planchers sur lesquels le foin devait être entreposé. Au rez-de-chaussée, une partie de la surface de la grange avait été récupérée pour la cave et la chaufferie de la maison.
 
Les principales modifications du bâtiment existant sont :
- Galerie : Récupération de la surface abritée de la galerie pour créer une véritable entrée à la villa.
- Grange : Démolition du mur séparant la cave de la grange, et construction de deux planchers avec poutraison apparente. Création de deux nouvelles fenêtres sur emprise des anciennes grilles de ventilation et remplacement de la porte de grange par une grande baie vitrée. Rénovation de la toiture. Mise en valeur de la charpente existante dans le salon au rez-de-chaussée et dans les chambres et salle de bain au 1er étage.
- Partie habitable existante : Rénovation intérieure complète avec de légères modifications intérieures (ouverture dans cloison) et remise à neuf de toutes les salles de bain. Renfort thermique des fenêtres existantes sur les 3 niveaux. Mise en valeur de la charpente et des murs en boulets existants.
- Aménagements extérieurs divers : élargissement du portail, réfection de la zone en pesette et éclairages divers.
 
L'ampleur du projet réside dans l'aspect structurel de la construction. Les sondages ont révélé que la galerie et la charpente de la grange n'étaient pas fondées. Des reprises en sous-œuvre complexes ont été faites en concertation avec l'ingénieur et les entreprises concernées (maçon et charpentier). Des ancres de façades ont été mises en place pour lier les planchers avec les murs.
 
 
 
Collaboratrice : Elodie Giraud